Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/04/2018

Elephanz et Eugénie sur la plage de Maryland

Elephanz, Maryland

Elephanz invite Eugénie pour son nouveau single Maryland

Maryland est le nouvel extrait du second album d’Elephanz. Après le succès du titre Time For A change qui a agité les ondes en 2014 la pop synthétique d’Elephanz fait son grand retour avec pour figure de proue d’abord leur nouveau single Blowing Like A Storm sorti il y a quelques mois, et aujourd’hui Maryland qui prend sa suite avec en invitée, la chanteuse Eugénie que l’on retrouve également dans le superbe clip qui accompagne le single.

Voici le clip de Maryland par Eugénie et Elephanz à découvrir :

Maryland est le second extrait du deuxième album d’Elephanz, enregistré en Normandie, uniquement à deux, avec une profonde volonté d’écrire les meilleurs mélodies pop qui soient. Mission bien réussie, car chaque titre d’Elephanz s’imprègne rapidement dans le cerveau de l’auditeur.

En savoir plus sur Elephanz

Elephanz, nouvel album

28/01/2018

James Blake revient avec « Is The Car Beside You Moves Ahead »

James Blake, Is The Car Beside You Moves Ahead

James Blake est de retour aux affaires avec un nouveau clip et un titre sublimes : « Is The Car Beside You Moves Ahead ». Il sera en première partie de Kendrick Lamar à Bercy.

Le Londonien est officiellement de retour, avec sa première production depuis son album The Color In Anything en 2016. Le morceau a été présenté en exclusivité hier soir sur la BBC Radio 1, avant d'être publié sur la chaîne Youtube du chanteur. If The Car Beside You Moves Ahead s'accompagne d'un clip surréaliste réalisé par Alexander Brown, qui s'admire ci-dessous :

A découvrir, James Blake - If The Car Beside You Moves Ahead :

C’est le premier nouveau titre que James Blake propose depuis The Colour in Anything, en 2016. Le Britannique n’est pas resté inactif ces dernières années puisqu’il a collaboré avec Kendrick Lamar. D’ailleurs, il fera sa première partie à l’AccorHotels Arena en février prochain.

En savoir plus sur James Blake

James Blake

11/01/2018

Framix sauve la terre avec Stronger

Stronger, Framix

Framix nous épate une fois de plus avec le clip de Stronger. Cet artiste inclassable s'amuse avec les genres et les codes. Savant mélange de folk, pop, reggae aux couleurs hawaïennes, ce nouveau titre nous balade dans l'univers singulier du garçon qui a réalisé seul cette étonnante vidéo.

Depuis 2008 et des poussières, L’auteur-compositeur-interprète nantais a su se faire remarquer par son mélange de folk, de reggae, de dub et de calypso qui fait des merveilles à chacune de ses sorties. Et quel bonheur de retrouver son son qui lui est familier sur ce titre Stronger, hommage au son reock steady et à la pop des années 80, oui, avec Framix, c'est possible ! Du rock’n’roll des studios Sun de Sam Phillips au reggae des studios Black Ark de Lee ‘Scratch’ Perry, Framix vous propose une musique et des images attachantes et poétiques. Framix poursuit sa voie sans se répéter et nous offre un une vidéo surprenante.

Voici le clip de Stronger par Framix :

Cette belle production filmique résulte de plusieurs mois de travail. Revendiquant comme à son habitude son coté « bricolage », Framix a créé de grands décors miniatures et réalisé son clip en alliant exigence artistique et moyens réduits. Le nouveau single « Stronger » est un poème chanté qui se décline en image dans un « memento mori » aux dimensions vertigineuses. Framix y célèbre l’inconstance du monde, l’implacable nature qui érode les civilisations les plus triomphantes et les rend à la poussière. C’est une plongée dans la spirale du temps dans laquelle chaque spectateur y trouvera le sens qu’il désire.

Le site officiel de Framix

Framix, stronger


18/07/2017

Ginkgoa et le clip endiablé de Boy Bounce

Ginkgoa, boy bounce

Ginkgoa livre un tube en or certifié : Boy Bounce et sa chroégraphie en rollers qu'on est pas prête d'oublier.

Découverte du duo franco-américain Ginkgoa avec le trépidant Boy Bounce.

A cheval entre les USA et la France, le groupe Ginkgoa compose une pop survitaminée à la fois américaine mais aussi française, surtout ultra ennivrante, où les époques se croisent, les inspirations se mélangent. De la Pop, des sonorités Swing des vieux New-York et Paris, des beats électros sur des textes élégants et parfois déjantés. Ils n’ont qu’une idée en tête : faire danser tout ce qui danse, toutes les générations et tous les genres grâce à des mélodies qui restent en tête aussi longtemps que leur arbre totem, le ginkgo, perdure.

Boy Bounce, Ginkgoa

 

Bilan réussi haut la main. Boy Bounce et ses battles de dance filmées à la Nouvelle Orléans a tout bon, et donne des fourmis dans les jambes !

Voici le clip de Boy Bounce :

06/01/2017

Les Pirouettes nous joue un joli jeu !

the pirouettes, jouer le jeu

Revoici The Pirouettes, jamais très loin des internets, avec un clip pour le titre Jouer Le Jeu, extrait de leur premier album Carrément Carrément.

Après l'Escalier, le duo de synth pop The Pirouettes revient à son format favori avec "Jouer le jeu". Kevin Elamrani - Lince, déjà à l'oeuvre dans certains de leurs clips, s'est attaqué au morceau qu'il a naturellement mis en scène dans un casino kitsch et glamour à la fois.

Leo et Vickie, le couple qui forme The Pirouettes, et se taille un beau succès avec la sortie de son premier album Carrément Carrément vient proposer un nouvel extrait intitulé Jouer le Jeu. Ambiance Casino cette fois-ci dans ce titre qui affiche les dollars, se moque du bling-bling et des signes extérieurs de richesse.

the pirouettes,pirouettes, carrément carrément

The Pirouettes distille une fois de plus une mélodie pop qui se greffe aussitôt dans le cerveau. Dans ce titre, The Pirouettes endossent différents rôles et joue avec un grand décalage les machos : « J’suis putain d’chaud ce soir / Et la suite tu la connais déjà / Je vais danser dans le noir / Prédateur embusqué dans les bois ». Le clip et le binôme dégagent une énergie plaisante, à mi-chemin entre l’impertinence de La Femme et la douceur de L’Impératrice.

The Pirouettes se lance en tournée :

05 janvier : La Maroquinerie / Paris

27 janvier : Le Brise Glace / Annecy

28 janvier : EMB / Sannois

02 février : BBC / Caen

03 février : Le Temps Machine / Tours

04 février : Iboat / Bordeaux

11 février : Beurrschouwburg / Bruxelles

25 février : Reflektor / Liège

03 mars : Le Manège / Lorient

11 mars : Le Poste à Galène / Marseille

16 mars : Le Grand Mix / Tourcoing

08 avril : Festival Mythos / Rennes

20 avril : Le Printemps de Bourges / Bourges

05 mai : La Laiterie / Metz

11 mai : La Cigale / Paris

13 mai : Premices Festival / Lausanne

20 mai : West Rock / Cognac

03 juin : Le Bikini à Toulouse

The Pirouettes sur son site officiel : http://thepirouettes.fr/

the pirouettes, concert

31/08/2016

EDEN fournit de la bonne came : drugs !

eden, sex, drugs, edm

N'ayant de racoleur que leurs titres, les singles comme "Sex" et "Drugs" d'EDEN sont au final cinématographique et d'une noirceur étonnante vu l'âge de leur auteur. EDEN a vingt ans seulement et compose dans sa chambre des titres avec d'étonnants synthés mélodramatiques qui font des millions d'adeptes sur la toile, dont la chanteuse Lorde, fan revendiquée.

"I think you think too much of me", c'est le nom du disque que l’artiste a réalisé seul, affiche une candeur poétique inspirée par des artistes comme Frank Ocean. "Dans mes chansons, j’ai tendance à parler de pas mal de choses dont je ne parlerais à personne dans la réalité. C’est ma façon de gérer."


Sur "I think you think too much of me", cette émotivité à fleur de peau nourrit le côté sombre fulgurant de "Sex", le désespoir planant de "Drugs" et la fragilité dépouillée de "And". Et sur l’incontournable "Rock & roll", EDEN mêle avec brio riffs de guitares bruts, beats entêtants et méditations fiévreuses sur l’ambition ou le manque d’ambition ("j’ai dix semaines de baratinage à passer en boucle jusqu’à ce que je me consume pour enfin disparaître"), avant que la chanson ne se dissolve en un dialogue de film incompréhensible.

Le maxi i think you think too much of me est déjà disponible en digital

eden, drugs, i think you think too much of me